Paradirama
 
Tiki authentique          
 
L’arrivée des Européens en Polynésie entraîne un bouleversement sans précédent de la vie des insulaires. Les traditions sociales, politiques et religieuses sont progressivement interdites, et la population exhortée à se conformer au « modernisme». Du côté occidental, les voyages vers le Pacifique suscitent un engouement qui ne cessera d’alimenter une imagerie des mers du Sud où se télescopent stéréotypes et clichés en tout genre.
Le tiki est un des éléments fondamentaux de la culture polynésienne qui frappe le plus durablement l’imaginaire occidental. Découvert assez tardivement, au XIXe siècle, le tiki hawaiien , le ti’hi marquisien ou le moai pascuan sont des statues anthropomorphes de bois ou de pierre à fonction cultuelle. Parfois taillées très schématiquement dans la pierre ou représenté avec une tête massive, des yeux énormes et une bouche entrouverte, les tikis interviennent dans différents contextes (statuettes individuelles, poteaux, éléments de pirogue, décoration de peignes et de manches d’éventail…).
     
   
 
 

 

     
Infos pratiques | Revue de presse | Nous écrire | Plan du site | © Association de l'Art modeste