Paradirama
 
Pop polynésien          
 
 
A la fois mode de vie et style décoratif fantasque, le Pop polynésien constitue le versant singulier et exotique de la culture pop américaine.
Au sortir de la seconde guerre mondiale il prend toute son ampleur dans une Amérique victorieuse et puissante mais charriant avec elle un lot d'interdits et de tabous qui restrignent la libre jouissance de cette prospérité. Chemises aloha aux couleurs vives, breuvages exotiques, concours de hula et de limbo, musiques aux percussions sauvages, offrent un exutoire au coeur de cette société conservatrice et puritaine.
     
 
   

Le mug

Objet emblématique de l'exotic way of life propagé par les nouveaux lieux de perdition que sont les tiki bars. Il sert à contenir les multiples cocktails et arbore principalement la figure du tiki, mais aussi celle de la vahiné ou du surfeur.

         
 

 

La chemise aloha

A l'origine fabriquée à Hawaii pour les touristes en utilisant les motifs traditionnels tahitiens de fleurs ou ceux des tapas (tissus traditionnels faits d'écorce battue). Dans les années 30, la confection des chemises hawaiiennes devient une activité importante, particulièrement stimulée par le nombre croissant de touristes et de soldats en garnison dans l'île. La vogue lancée par Bing Crosby et Duke Kahanamoku dans les années 1930 se renouvellera dans les années 60 avec Elvis Presley puis le psychédélisme jusqu'aux créations actuelles confectionnées au pays du Soleil Levant.

 
         

L'ukulélé

Introduit par les portugais venus planter la canne à sucre en 1879. Aujourd'hui érigé au même rang que le tiki, la petite guitare est devenue un des symboles absolus de l'exotisme polynésien.

     
         
 

 

La peinture sur velours noir

Aujourd'hui très rechercées par les collectionneurs, les peintures sur velours constituaient souvent des élémnts de décor des tiki bars. Ces peintures ont leur maître: Edgar Leeteg qui réalisa entre 1940 et 1953 plus de 1700 peintures sur velours diffusant les clichés de l'iconographie polynésienne.

   
Infos pratiques | Revue de presse | Nous écrire | Plan du site | © Association de l'Art modeste