Mexico ! Mexico !
L'art modeste n'appartient à aucune époque, à aucune nation, mais à toutes à la fois. Pour affirmer ce caractère international, le MIAM se propose de mettre en lumière un pays étranger et ses étranges créations.
 
Fait Maison
Fait maison / Home made tente d'établir des passerelles, de provoquer des courts-circuits entre art "modeste" et art "contemporain".
   
King Size
21 juin - 30 octobre 2001
Lorsque Elvis Presley est mort le 16 août 1977 à Graceland, la jeunesse de beaucoup de ceux qui étaient encore jeunes à cette époque s'est évanouie. Cette exposition voudrait montrer qu'il est encore vivant. Dans nos souvenirs, dans la mémoire collective, pas seulement au travers de sa voix, mais aussi au travers des milliards de représentations qui en ont fait une icône que l'on rencontre aussi bien à Memphis qu'à Tel-Aviv.
Le MIAM met en scène toute cette mythologie du King pour son exposition d'été au travers des représentations populaires et savantes...
   
Modesties exotiques
 
   
Les Biascamano, une famille d'artistes
6 avril - 30 juillet 2002

Certains phénomènes restent à ce jour énigmatiques aux yeux des scientifiques. Sète et son aura particulière demeurent encore un mystère...

Berceau et muse de personnages tels que Georges Brassens, Jean Vilar ou encore Paul Valéry, la cité méditerranéenne abrite Grande Rue Haute une famille d'artistes hors du commun : les Biascamano. A partir du 6 avril 2002, le MIAM leur rend hommage et présente cette famille haute en couleur : quatre artistes, deux générations, le grand-père Jean Boniface (1906-1985) et ses petits enfants, Patricia, Stephan et Aldo Biascamano, marqués par la personnalité de leur père Charlou, dernier pêcheur à la traîne et conteur d'histoires appréciées...

   

Cinemodeste , il était une fois de Broadway à Accra
15 septembre - 1er décembre 2002

Le MIAM ouvre son département Ci,émodeste et présente pour la première fois en France, une centaine d'affiches de cinéma peintes par des artistes ghanéens et l'univers de Guy Brunet, passionné du 7ème art qu'il raconte et peint inlassablement...
   
Au hasard le paysage
20 décembre 2002 - 2 mars 2003

Au hasard le paysage est une invitation à Pierre Schwartz à présenter au MIAM la série des Buts, commencée en 1989, autour du monde.

Plus de 1500 clichés de cages de football, fenêtres pointant un paysage, banal et anti-spectaculaire: Balaruc les Bains, Marseille, le Soudan, l'Afrique du sud, le Mexique, la Turquie, le Vietnam et bien d'autres. Etendues de peys, points de vue, formidablement racontés par Christine Angot dans un texte de 1998.

Ces paysages reflétant d'autres images, Pierre Schwartz a souhaité convier Olivier cablat et ses photographies de camions-pizza, l'émission Une minute pour une image d'Agnès varda, et d'autres photographies et représentations d'artistes, amateurs et collectionneurs.

Sur le thème du paysage, Bernard Belluc dévoile à nouveau un pan de sa collection, et prolonge la vitrine des Vacances sur le plafond du MIAM...

   
Pop up
L'exposition présente la remarquable collection de livres animés et de jouets en papier de l'artiste catalan Quim Corominas selon un parcours qui ménage des échos entre les œuvres de différentes époques et cultures. En rassemblant prés de 250 pièces historiques, le MIAM a souhaité ouvrir au pays des arts modestes, un champ d'exploration supplémentaire et obliger à un regard attentif et contemporain sur la magie de cet univers peu parcouru par les musées et pourtant si familier à tous.
   
Chapoleon

Invité à s'approprier un des espaces du MIAM pour y concevoir une installation monumentale, Bernard Belluc met en scène, du 20 juin 2003 à février 2004, ses « campagnes napoléoniennes ».

Chapôléon nous entraîne dans l'univers excentrique de la « napoléomania ». Des objets d ‘époque, des reliques, des curiosités, des éléments dérisoires liés à la légende napoléonienne et mis en scène par la fantaisie visuelle de l'artiste composent un décor monumental destiné à accueillir une série d'évènements et de performances. Monde rêvé et réinventé, Chapôléon exprime une expérience sensible et personnelle

   
Raynaud
En regard de l'exposition Pop up à Sète , l'artiste français Patrick Raynaud propose une sélection de dix œuvres monumentales conçues entre 1975 et 1985. Vaisseliers, bouquets, arbres, cabanes, guirlandes de bonhommes surdimensionnés et taillés dans du bois ou du carton, elles évoquent les pliages des livres d'enfance qui font apparaître, une fois ouverts, un univers en trois dimensions. Gigantesques natures mortes détournées et ironisant sur la banalité d'un genre traditionnellement mineur, ces pièces à l'allure théâtrale mettent à jour de nouvelles évidences de l'objet.
   
MIAM MIAM glouglou 2003
26 octobre 2003 - 30 janvier 2004

La Ville de Sète et le Musée International des Arts Modestes (MIAM) créent le premier rendez-vous annuel des vignerons et des artistes du Languedoc-Roussillon, à la Saint-Bienvenue.

Sète est depuis longtemps une véritable pépinière d'artistes. Le Languedoc-Roussillon continue sa révolution qualitative dans le domaine des vins.La rencontre de ces artistes et des vignerons de notre région n'est pas récente et le mariage des deux est une aubaine pour faire vivre la ville de Sète dans un même message : celui de la fête de l'art et du vin.

Deux temps forts, composés d'un concours et d'une exposition, ponctuent cet évènement.

   
Carlo Zinelli
29 janvier - 28 mars 2004
Le MIAM, le musée de l'Abbaye Sainte Croix, le musée d'art moderne Lille Métropole présentent la première grande exposition sur l'artiste Carlo Zinelli dit Carlo qui réalisa des milliers de gouaches déconcertantes, toutes différenciées, dans le silence d'un hôpital psychiatrique de Vérone...
   
Narcochic Narcochoc
29 avril - décembre 2004

Narcochic, narcochoc, pose un regard sur une réalité contemporaine, du Mexique et d'ailleurs, la « narcoculture ». Forte d'une identité propre, cette culture est à l'origine d'une création saisissante, où cohabitent des formes artistiques abondantes et diverses. Ni apologique, ni historique, encore moins exotique, l'exposition fait appel à notre vision sensible comme à notre regard critique. Elle entend faire jouer nos interrogations sur un phénomène qui irrigue en profondeur les sociétés modernes et dont elle tentera de mettre en évidence le rôle de catalyseur visuel.

Fidèle à sa vocation de parcourir les marges de la création, le MIAM se devait de lever un coin du voile sur cette culture périphérique liée à la violence et à la mort et d'ouvrir un débat sur ce sujet plus complexe qu'il n'y paraît.

   
MIAM MIAM glouglou 2004
28 octobre 2004 - 30 janvier 2005
Le 28 octobre prochain, le MIAM présentera la 2ème édition MIAM MIAM glouglou. A cette occasion le musée inaugurera une exposition et décernera les prix MIAM MIAM glouglou 2004.L'exposition invite le public à découvrir les projets d'étiquettes conçues par les artistes sélectionnés (Annie Barrat, Lilian Bourgeat, Jean-Baptiste Bouvier, Frédéric Duprat, Emmanuel Louisgrand) et un des chefs d'oeuvre de l'art populaire: Le lit "Croque la pomme" de Louis Gelhay...
   
Les hommes de sucre
11 février - 9 mai 2005

 

Le Musée International des Arts Modestes présente une collection exceptionnelle de figurines, d'objets et de représentations en sucre, collectés et rassemblés depuis près de vingt ans par le DIAB (les Domaines Inconnus de l'Art Brut).

De l'effigie associée à des rituels sacrés au simple bonbon à tête de Mickey, en passant par des images-souvenirs, des décors somptuaires ou des jouets, cet ensemble, qui n'existe nulle part ailleurs, évoque la consommation rituelle d'un art modeste et éphémère, synonyme de vie et de liesse populaire. Lire la suite

   

Paradirama
18 juin - 14 novembre 2005

Le MIAM poursuit son exploration des continents méconnus de la création populaire contemporaine. Terra incognita, lieux ou moments de culture inclassables qui se développent à l’écart des courants habituels de l’art contemporain, ces manifestations produisent des images fortes et décalées. Elles inventent des attitudes et du sens.

C’est le cas des multiples univers artistiques nés de cette fascination récurrente pour les îles des mers du Sud où se mêlent, dans une sorte de fiction parfois mystique, un sentiment de simplicité naturelle, une volupté affichée et l’image d’un été perpétuel. Une part des rêves occidentaux et américains s’est construite sur ces sédiments exotiques donnant lieu à des expressions artistiques singulières, à des styles décoratifs ou à des modes de vie qui agissent encore aujourd’hui. « Pop polynésien », « Tiki Art », «Culture surf » mais aussi certains aspects de la scène artistique actuelle suggèrent la diversité des sensibilités et des possibilités formelles inspirées aux hommes par le vieux rêve polynésien. Ce sont ces territoires, où se croisent et s’imbriquent productions populaires et création contemporaines, que l’exposition «Paradirama » se propose d’explorer...

     

Le manège enchanté
10 décembre 2005 - 12 mars 2006

Le MIAM a choisi de consacrer la période de Noël et des fêtes de fin d’année au célèbre film d’animation créé par Serge Danot, Le Manège enchanté.
L’exposition, créée et présentée au Musée de l’Abbaye Sainte-Croix des Sables d’Olonne l’été 2005, a rejoint les cimaises du MIAM du 10 décembre 2005 au 12 mars 2006, dans une version adaptée à l’esprit du musée et enrichie de nouveaux objets.

     

miam miam GLOUGLOU en Languedoc- Roussillon

Initié par le MIAM et la Ville de Sète en 2003, MIAM MIAM glouglou est une manifestation qui célèbre chaque année l'alliance de l'art et du vin par des expositions et la création d'étiquettes originales.

En 2006, la Région Languedoc-Roussillon s'associe à ce projet pour lui donner un rayonnement à l'échelle du territoire régional. Conçue et pilotée par le MIAM, cette manifestation s'étend désormais de son musée natal à Sète aux cinq département régionaux qui deviennent à leur tour le théâtre d'une série d'expositions et d'événements organisés dans les lieux culturels partenaires.

Etape 1: Sète

A la santé des artistes !
1er avril - 4 juin 2006

La jeunesse est à l'honneur de cette nouvelle cuvée MIAM MIAM glouglou. Sous l'égide du MIAM , de jeunes artistes issus de régions viticoles s'associent depuis trois ans à des vignerons de la Région Languedoc-Roussillon pour la création d'étiquettes.

A l'occasion de l'édition 2006, le MIAM a souhaité présenter l'ensemble des huit projets d'étiquettes imaginés à ce jour et a proposé à leurs auteurs de lever un coin du voile sur leur propre univers artistique.

     

Etape 2: Le Cailar

VIGNES
2 avril - 18 juin 2006

La Maison Mathieu construite au XIXè siècle et abritant aujourd'hui le Cercle d'Art Contemporain du Cailar, reçoit au printemps 2006 les créations sur la vigne et le vin de six artistes contemporains. Usant de médiums différents - peinture, installation, photographie, vidéo- les oeuvres de ces artistes occupent l'ensemble de cette ancienne maison de vigneron.

Pour en savoir plus ...

     

Etape 3: l'Aude

Bouteilles en Corbières
9 juillet - 15 octobre 2006

Une exposition a été présentée dans le château médiéval de Villerouge-Termenès.

En parallèle, Laurent Moriceau a présenté une nouvelle édition de son oeuvre Killing me softly chez Annie et Jean-Pierre Mazard, vignerons à Talairan, le 9 juillet à 18h.

     

Bang! Bang! trafic d'armes de Saint-Etienne à Sète
30 juin 2006 - 14 janvier 2007

Pensée et organisée conjointement par le Musée International des arts Modestes et le Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne qui ont fait jouer leur complémentarités, l'exposition Bang! Bang! Trafic d'armes de Saint-Etienne à Sète explore l'univers des armes. Se déployant autour de ce thème sensible, où les enjeux de la création contemporaine rejoignent les questionnements du présent, l'exposition témoigne de la relation paradoxale entretenue par l'homme avec ces objets pulsionnels.

A la faveur des alliances et du métissage entre le MAI et ses collections exceptionnelles d'armes historiques, et le MIAM, lieu de confrontation entre les différents champs de la création, l'exposition rassemble 64 artistes et plus d'une centaine d'oeuvres et objets provenant de collections publiques et privées ainsi qu'un ensemble de créations originales produites spécifiquement pour Bang! Bang!

   

 

1000 pavois?
17 mars - 3 juin 2007

Le Musée International des Arts Modestes s’associe avec La Ligue de Joutes Languedociennes et la coordination des sociétés de joutes, afin d’organiser une grande exposition de pavois décorés.

De Béziers au Grau du Roi en passant par Agde, Marseillan, Mèze, Balaruc, Sète, Frontignan, Palavas, les joutes languedociennes ont donné lieu à la création d’oeuvres d’artistes amateurs ou professionnels, célèbres ou anonymes, auxquels le MIAM souhaite rendre hommage.1000 pavois ?, tel un défi, tente de donner à voir au public l’exposition la plus importante jamais réalisée autour de cette expression artistique populaire.

 

   

MIAM MIAM GLOU GLOU : 5ème EDITION
du 5 au 7 octobre

Depuis sa création en 2000, le Musée International des Arts Modestes initie des projets mettant en relation des artistes avec le monde du vin et de la gastronomie.
Ainsi, chaque année, le MIAM associe vignerons du Languedoc-Roussillon et jeunes artistes, ces derniers créant des étiquettes de vins.
Plusieurs expositions au MIAM et en région ont accompagné ces rencontres.
Par ailleurs, en partenariat avec Jacques et Laurent Pourcel, chefs du Jardin des sens, le MIAM a engagé une réflexion sur la cuisine modeste, gastronomie fondée sur des recettes familiales revisitées par des chefs cuisiniers et des artistes.

Afin de donner une dimension populaire et festive à ces pratiques, l’édition MIAM MIAM GLOU GLOU 2007 revêt une ampleur exceptionnelle: durant trois jours, le public est invité à participer à un ensemble d’actions et de performances d’artistes autour de la cuisine modeste et du vin.

Le programme
Participez à une oeuvre d'art!

   

L'Art modeste sous les bombes
prolongée jusqu'au 18 mai 2008

Organisée conjointement par le Musée International des Arts Modestes, le Musée Paul Valéry à Sète et l’Abbaye d’Auberive, l’exposition Graffiti Stories propose une lecture non exhaustive du graffiti, tel un état des lieux 30 ans après l’apparition de ce phénomène.

Le MIAM poursuivant son exploration de la création populaire contemporaine propose à des artistes de la scène internationale graffiti de peindre entièrement l’intérieur du Musée des Arts Modestes afin d’y réaliser une gigantesque œuvre d’art :

Alëxone , Paris; Esmaeil Bahrani, Téhéran; Dzus, Kaohsiung; David Ellis, New York; Maya Hayuk, New York; Jonone, Paris; Mist, Montpellier; Nunca, Sao Paulo ; Reach, Taipei; Zonenkinder, Mainz.

Dossier de presse & partenariats

   

Coquillages et crustacés
20 juin- 16 novembre 2008

 

L'exposition Coquillages & crustacés est centrée sur des productions d'aujourd'hui, la majorité des pièces exposées étant l'oeuvre d'artistes contemporains.
Elle s'organise autour d'artistes pour la plupart reconnus, dont plusieurs créent des pièces pour cette occasion.
Cet ensemble d'oeuvres contemporaines est mis en perspective selon trois angles: des oeuvres d'art brut et d'art singulier, des objets populaires et une collection de parures ethniques.

En savoir plus...

   

MIAM MIAM glouglou
Vendredi 14 novembre à 19h00

 

En savoir plus...

   

Kitsch Catch
13 décembre 2008 - 17 mai 2009

Kitsch Catch explore l’univers insolite des gladiateurs du ring : masques et paillettes, voltiges
dangereuses et pseudonymes improbables sont inscrits au programme d’une découverte artistique
et culturelle inattendue.

Inauguration vendredi 12 décembre à 18h30

En savoir plus...

   

@ Table!
20 juin - 22 novembre 2009

Après les musées de Caracas, Bogota, Mexico et Miami, la Biennale de la Havane et la Biennale de Sao Paulo, le Musée d’Art Moderne de Buenos Aires, et le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Palma, Miralda présente au MIAM et pour la première fois en France son projet FoodCulturaMuseum .

Inauguration le 27 juin à 19 heures

En savoir plus...

   

Sur le Fil
du 12 décembre 2009 au 2 mai 2010

Après le succès de l’exposition Kitsch Catch, le MIAM en partenariat avec la Gamelle Publique et la maison Folie Wazemmes-Lille ont présenté Sur le Fil, exposition d’expressions textiles inattendues. Lancés par Hervé Di Rosa, les commissaires Barnabé Mons et Pascal Saumade ont pris en filature les artistes les plus représentatifs de la face cachée du tricot, de la broderie ou du canevas. Un chemin de points de croix semé de rencontres miraculeuses.

En savoir plus...

   

Global Caraïbes
Focus sur la création contemporaine caribéenne

du 12 juin au 17 octobre 2010

Qu’est-ce qu’être caribéen aujourd’hui ?
Cette question complexe est abordée par l’exposition « Global Caraïbes » qui livre à travers les oeuvres de vingt-trois artistes issus de 11 pays du bassin caribéen, des réponses très personnelles à cette interrogation.
«Global Caraïbes» prolonge l’exploration des territoires artistiques et singuliers engagée par le Musée International des Arts Modestes.
A cette occasion, le MIAM dédie un espace à Edouard Duval-Carrié, artiste, collectionneur et commissaire de l’exposition. En écho à «Global Caraïbes», des oeuvres de deux artistes caribéens, Kcho, cubain et Hervé Télémaque, d’origine haïtienne vivant en France seront exposées, ainsi qu’une projection de photographies de peintures de rue, prises à Port-au Prince (Haïti), rassemblées dans le projet de livre du photographe anglais Pablo Butcher.

Exposition co-produite par Culturesfrance

:
Télécharger le dossier de presse
   

Les Territoires de l'Art Modeste
27 novembre 2010 - 2 octobre 2011

A l’occasion de son dixième anniversaire, le MIAM présente une exposition exceptionnelle: "Les Territoires de l’Art Modeste". 12 expositions en une, qui ouvriront un panorama sur presque tous les champs de la création explorés par le Miam depuis 10 ans, avec des oeuvres d’artistes contemporains confirmés ou émergents, anonymes ou réputés, d’artisans, d’artistes autodidactes ou singuliers, venant de la rue ou de l’art brut, des arts populaires ou de la culture underground.

   

My Winnipeg
5 novembre 2011 - 22 avril 2012

Le MIAM s’intéresse depuis plusieurs années à ces images et ces formes foisonnantes nées hors des réseaux et des capitaux culturels.
Winnipeg est l’exemple parfait d’une ville improbable, berceau de nombreux et talentueux artistes.

Au-delà d’une exposition de groupe, My Winnipeg est une tentative de cerner un espace spécifique de création à la lumière d’un large corpus d’oeuvres témoignant de la multiplicité des médiums employés par les artistes winnipegeois (peinture, vidéo, performance. installation, photographie). Arts visuels, cinéma, musique, mais aussi histoire, sociologie, économie et même météorologie seront convoqués.

Une exposition itinérante et coproduite avec la maison rouge (Paris) et le Plug In ICA (Winnipeg) 

   

Les caravanes de l'Art modeste à la nuit blanche - Paris
6 octobre 2012 - Cour Napoléon - Pyramides du Louvre

Dans le cadre de la Nuit Blanche 2012, sous la direction artistique de Laurent Le Bon, Hervé Di Rosa présentait les Caravanes de l’art modeste pour la première fois à Paris.

En savoir plus

   

GROMIAM - Les 20 ans de Groland
3 jouin - 25 novemb' !

En 2012 la Présipauté de Groland fête ses 20 ans. A cette occasion le Musée International des Arts Modestes accueille tout l’univers de l’émission culte de Canal Plus. C’est une première ! Il est vrai qu’en 20 ans les équipes grolandaises ont accumulé une somme importante de créations imprégnées d’art modeste. Baptisée Gromiam, cette exposition mettra en avant le travail effectué par les costumières, les décorateurs, les accessoiristes et les réalisateurs de la Présipauté. Cette rétrospective visuelle et intéractive résumant des milliers de sketches, accueillera également quelques grands noms de l’art contemporain en familiarités avec l’univers grolandais.

Dossier de presse.

   

Les trésors de l'art modeste, les collections du MIAM
15 décembre - 17 mars

 

Après avoir fêté son 10 ème anniversaire (Les territoires de l’art modeste 2010-2011), le MIAM vous invite à découvrir ses collections ! ...

Inauguration le 14 décembre à 18h30

Dossier de presse
   

Manila Vice
Un regard sur la création contemporaine philippine
13 avril - 22 septembre

Après Winnipeg, avant Séville, le MIAM poursuit son exploration des villes fécondes. Manuel Ocampo nous fait découvrir Manille, ses paysages extrêmes et ses artistes...

Dossier de presse

   

FanClub
19 octobre - 16 mars

Rassemblant les oeuvres d’artistes bruts, outsiders, contemporains ou d’illustres anonymes, l’exposition FanClub explore l’univers des fans de musiques rythmées, interrogeant leur rapport profane aux icones pop et aux supports musicaux en constante évolution.


Dossier de presse
   

Fin de Fiesta à Séville
11 avril - 21 septembre 2014

Après Winnipeg et Manille, le MIAM poursuit son exploration des villes fécondes. Curro González nous fait découvrir Séville, son regard nous entraine loin des clichés colorés et envoûtants. Grâce aux artistes qu’il a sélectionnés, Séville dévoile des visages insoupçonnés et déroutants.

   

HETA-UMA
18 octobre 2014 - 1er mars 2015

Un panorama sur 40 ans de graphisme underground japonais, une plongée unique dans l’avant-garde graphique et le manga déviant.

   

Véhicules auto, moto, vélo, train, avion et BATEAU
28 mars - 20 septembre 2015 (prolongée jusqu'au 31 octobre)

Après Manille, Séville et le Japon, le Musée International des Arts Modeste vous invite à venir à Sète « par air, par terre et par mer » pour découvrir l’exposition « Véhicules, auto, moto, vélo, train, avion et BATEAU », reprise et adaptée de l’exposition de Lausanne, sa présentation au MIAM est structurée autour d’un ensemble exceptionnel de plus de deux cent cinquante oeuvres provenant de la Collection de l’Art Brut.
Comme à son habitude, le MIAM croise et confronte différentes familles artistiques ; ici les « véhicules » de l’art brut sont mis en perspective d’oeuvres d’art populaire, d’art singulier et d’art contemporain.
Aux multiples voyages imaginaires des artistes de la Collection de l’Art Brut, répondent les ropositions d’artistes contemporains reconnus ou émergents.

   

Providence - Fracas psychédélique en Nouvelle - Angleterre
4 décembre 2015 - 22 mai 2016

Le Miam fête ses 15 ans à Providence.
15 ans de découvertes et de recherches pour ouvrir les horizons de l’art contemporain. 15 ans d’expositions pour changer notre regard et faire tomber les frontières. 15 ans à l’affut de créateurs inclassables et d’œuvres rebelles à la taxinomie.

L’exposition Providence montre le travail, explosif et saturé, de plusieurs artistes issus de cette petite capitale de l’état du Rhode Island. La plupart des œuvres, récentes, ou produites à l’invitation du Musée, explorent des trajectoires aux connexions multiples. Quelques figures, parfois grotesques, toujours mutantes, se tiennent à l’intersection de plusieurs champs de force, qu’ils soient sonores ou chromatiques.
Héritiers, certains malgré eux, d’un imaginaire monstrueux (les écrivains fantastiques Edgar Allan Poe et H.P. Lovecraft ont laissé leur empreinte dans l’imaginaire local) et pionniers d’une certaine forme d’activité souterraine, ces artistes sont aussi musiciens, auteurs de comics ou éditeurs de fanzines.
La variété des formes qu’ils produisent fonctionne comme un réseau aux entrées multiples, parcouru par une énergie électrique, tour à tour destructrice et fondatrice.
   

SHADOKS! Ga Bu Zo Miam
prolongée jusqu'au 31 décembre!

Le 29 avril 1968 à 20h30 précises, les SHADOKS atterrissent sur « les étranges lucarnes ».

Atterrissage réussi : en quelques jours, ces petits personnages, mi-hommes mi-oiseaux, occupent le devant de la scène, suscitant un débat sans précédent entre « pour » et « contre ».

On connait la suite : série après série - on dirait aujourd’hui saison après saison - les SHADOKS s’imposent comme une des œuvres les plus originales du paysage audiovisuel français.

Près d’un demi-siècle plus tard, que reste-t-il de cette œuvre inclassable ?

En réponse à cette question, le MIAM présente l’exposition « SHADOKS ! Ga Bu Zo Miam », manifestation d’envergure qui propose à la fois un retour sur la genèse de cette extraordinaire aventure artistique, audiovisuelle et culturelle, et une investigation de son héritage au travers d’œuvres d’aujourd’hui.


L’exposition SHADOKS ! est conçue et réalisée par le MIAM en partenariat avec aaa production et l’Institut national de l’audiovisuel (Ina).

   
Infos pratiques | Revue de presse | Nous écrire | Plan du site | © Association de l'Art modeste